Conscience

4 jours sur le chemin d’Assise

Par florence legouge , mis à jour le juillet 10, 2022 , 2 commentaires — article
Florence sur le chemin

4 jours sur le Chemin d’Assise – Vézelay à Dun-les-places le Morvan est une terre vallonnée, de forêts et de rivière. Durant ce voyage à pieds, je vais souvent suivre la Cure, une rivière qui rejoint l’Yonne et qui servait au transport du bois.

Pourquoi partir sur le chemin d’Assise ?

D’abord un petit retour en arrière, depuis plusieurs années je suis en lien particulier avec Saint François d’Assise qui me guide dans mes soins. J’ai rencontré son énergie à Orta san giulio en Italie il y a plus de 10 ans maintenant. Je me suis toujours dit qu’un jour je cheminerai sur la chemin d’assise plutôt que sur celui de Compostelle. Habitante de Lyon, ce chemin contourne Lyon par le Beaujolais puis le Bugey et les alpes. Ceci étant posé, je peux vous assurer que j’ai tout de même des questions sans réponses car je ne vois pas très bien comment je vais y arriver . Un mélange de DOUTES et de Confiance .

Un mouvement en marche

Avant de démarrer, j’ai un peu parlé autours de moi de mon projet. Les doutes, les peurs ont surgis de la bouche de mes interlocuteurs. J’ai donc arrêté d’en parler. J’avais l’impression que faire le « Chemin » n’était vue que comme une quantité de kilomètre et de jours et surtout une succession de danger. Alors que je vois plutôt le cheminement comme une expérience intérieure qui n’a aucun but sauf que celui de mettre un pied devant l’autre, de rencontrer la nature et le vivant et de dormir fatiguée.

Ma vision est cheminer sans but … jour après jour… pas de pression … pas d’objectif … suivre mes pieds… laisser mon corps s’exprimer, me montrer ces capacités … entendre ses besoins.

Une impression de « Rien ne sera plus comme avant » J’ai le sentiment que je remets en marche ma carcasse … Je parle de sentiment car je ressens le fait de changer de dimension, dans la préparation du voyage, il y a comme quelque chose de non réfléchi et qui s’enchaine parfaitement.

Les préparatifs

Il faut tout de même commencer à prévoir quelques petits accessoires

  • Sac à dos (j’en ai pas)
  • Chaussures de marche (les miennes m’ont fait une ampoule sur 8 km)
  • A boire (gourde – poche à eau ) pour le chien pour moi
  • Dormir ( gite – à la belle étoile )
  • Chien (croquette – sac à dos)
  • Suivre le GR, le chemin, carte, téléphone , gps, batterie solaire
  • Les repas, jeune, autonomie, poudre protéine ?

L’angoise des préparatifs c’est qu’une fois que tu as pensé à tout et que tu regardes la quantité de choses et le poids : C’est justement impossible à rentrer dans le sac !

Le cout des accessoires special rando est important car il faut privilégier la légéreté. J’ai pas toujours fait ce choix et je vais finalement avoir un sac très lourd

Embarquement pour Vézelay

Je pars de Troyes avec tout mon barda et je prends la direction de Vézelay après avoir appelé la mairie pour savoir à quel endroit je dois laisser ma voiture comme pèlerine. Tout est prévu c’est 12 euros la semaine. Arrivée à Vézelay, je me gare et je pars en direction de la Cordelle pour aller me recueillir 5 mn. Moove est dehors il fait très chaud, je n’ose pas le faire entrer dans la chapelle. Je reste peu pour ensuite aller vers l’exposition de l’artiste « Frédérique Lemarchand » rue saint pierre. un petit tour et une des anges en terre m’attire — le texte derrière est Unité. Je prend ce message comme une intention pour le chemin qui commence maintenant il est 16H et je pars pour l’étape N°1

Etape 1 – Vézelay – Foissy-les-Vézelay

Une première étape avec Moove, il faut marcher , ça descend puis ça monte … tenir la laisse, trouver la bonne manière de tenir le téléphone pour le tracé.. trouver les marques sur les arbres ou les poteaux / GR13? Compostelle Assise .. tous ces chemins vont dans la même direction Cluny. C’était une super idée de ne pas partir pour une grande étape le premier jour. Tous les calages, sac à dos , laisse, chien marche… demandent beaucoup d’énergie. Mon sac à dos n’est pas bien rangé et pèse son poids. Les 6 km vont prendre 3H , une toute petite moyenne. Moove doit lui aussi prendre la mesure du poids des croquettes dans son sac. Arrêt à un lavoir , pause fraicheur. Baignade des croquettes dans le lavoir .. quelques mètres plus loin , je me rends compte que ses gamelles pliables à 19 € ne sont plus dans le sac à dos .. perdu lors d’une roulade dans l’herbe probablement. Un truc inutile probablement en moins.

Arrivée au gite : 2 chiennes qui aboient, un homme qui m’accueille gentiment et qui me dit que ça femme n’est pas là … asseyez vous elle arrive !. Je vois un quad franchir la porte de la cour, la dame descend de son quad comme d’un cheval, une cavalière probablement. Nous nous asseyons cote à cote pour une discussion 1/2 h vraiment fort sympathique. Le gite est grand, je suis la seule humaine dedans Moove restera beaucoup dehors avec les vieilles copines chiennes. C’est bien au frais devant la grange sur le tapis prêté par la propriétaire.

Etape 2 – Foissy les Vezelay – Chastellux sur Cure

Longue étape de 19km , un record déjà D’abord ça commence par une erreur de trajet car le GR ne peux plus passer par le pont Vauban, il est impossible de traverser au niveau de la cure : changement de chemin pour suivre une déviation … il semble que ce soit moins beau que le trajet initial qui longe la cure tout du long.

Je remarque le chemin bien blanc et la foret qui m’entoure je me rends compte que je vais pénétrer cette forêt avec Moove et marcher seule .. il y a quelques années, j’aurai été incapable de le faire, car elle m’effrayait et j’avais très peur de m’y perdre. Pour mes 50 ans, Borys m’avait fait le cadeau, le jour de mon anniversaire de m’apprendre à me connecter aux arbres. Gratitude, c’était déjà dans le Morvan du coté de Luzy.

Continuons notre chemin, arrêt pour manger de la poudre protéiné comme ce matin, une poussée d’énergie après 1/2 heure. Je continue et je croise des vaches et Moove les bouses ! la Vache Moove tu pues – comment faire au Gite ce soir ? Il faut trouver une rivière. Une fois de plus je croise la Cure et là je m’arrête au bord pour rafraichissement du corps mais aussi lessive canine. Je trouve un appeau.

Au sortir de ce lieu : rencontre avec un humain qui porte un sac à dos, il s’intéresse de suite à Moove qui le renifle direct à l’entre jambe. le marcheur est odorant évidemment ! Nous échangeons un peu, nous dormirons dans le même gite ce soir , il reste 4 kms . M. Noël part pour Assise et il compte sur un voyage de 2 mois.

Un couple de marcheurs arrive à notre rencontre, dans le sens inverse .. ils arrivent d’Assise, partis depuis 2 mois, ils cheminent en autonomie avec leurs tentes, tout sourire, content d’arriver à Vézelay, leur point de stop.

Je m’inquiète du chemin encore à parcourir avec mes 12km au compteur du jour, je suis probablement à mon record personnel des 20 dernières années. J’ai un peu peur de lâcher surtout que la météo annonce de l’orage pour cette nuit. Je ne peux donc pas dormir entre 2 arbres dans mon duvet. Je reprends la marche laissant mes interlocuteurs parler du chemin d’Assise.

Je prends quelques minutes pour faire le ravitaillement d’eau à la fontaine du village puis c’est de nouveau la descente pour la cure et la remontée dans la foret. La grande difficulté d’après les marcheurs expérimentés croisés sur le chemin, c’est l’alternance de montée courte et pentue et de descente qui rend cette partie l’une des plus difficiles du chemin.

Arrivée au village et le gite est à la sortie … le village est très long et étalé … j’ai l’impression que je ne vais jamais arriver. Je me pose sur la chaise dehors et une dame arrive. A vous avez un chien, mais vous n’avez pas réservé ! … et bien si j’ai appelé et j’ai donné mon téléphone … non je n’ai rien … etc . la mauvaise fois rencontre la détermination et fini par me montrer le gite ,le lit qui grince, Je croise mon coloc d’une nuit .. et je m’écroule sur le lit . Pas de gamelle pour Moove, pas de bol, de verre : rien de rien . Je mange à la table d’hôte et je rencontre des belges qui viennent eux aussi de Vézelay et qui ont pour but le Puy en Velay. Super sympa , super soirée. Un peu de vin rouge et de ratafia de bourgogne. Ils sont allée en vacances à Bonneval-sur-arc chez mon cousin Florent cet hiver. Hasard et coïncidence .. synchronicité .

Etape 3 – Chastellux sur Cure à Marigny-l’église

J’ai super mal dormi, l’orage m’a réveillé et j’ai fait des rêves de mort, de noyés, d’êtres sous l’eau .. enfin j’ai mal dormi . Le lieu est vraiment pas cool. Je dégage rapidement à la demande des propriétaires max 9H30 , mais de toute façon j’ai 16 km à faire et ma moyenne est vraiment pas terrible car je m’arrête et je profite des paysages. j’ai aussi lu qu’avec un chien il faut s’arrêter toutes les heures pour qu’il récupère. Il est courageux Moove, avec son sac à dos il marche et m’attend, il a compris qu’il n’a aucun intérêt à revenir vers moi. il se pose à l’ombre pour m’attendre.

Cette partie est vraiment cool, comme toujours ça monte et ça redescend mais les paysages sont alternativement de la foret, des champs d’herbage avec des bœufs blanc charolais. une pensée pour Daniel . Une pensée aussi pour tout ceux qui aimerait faire ce chemin et ne peuvent pas ou plus. Je me rends compte que j’ai de la chance d’être rebelle et de choisir de faire ce qui me passe par la tête. ce que je vis en ce moment est le résultat de choix et de suivre mon intuition.

En avril j’ai posé un trait sur les 2 premières semaines de juin en me disant que j’allais marcher. Je ne marcherai pas 2 semaines cette fois si car j’ai besoin de préparation physique mais j’étais contente aussi de passer du temps à TRoyes . Projection du film l’âme … et départ pour le chemin …pour revenir à mon temps d’âme. Tout est bien posé.

Arrivée en début d’après midi , genre 14H30 et là je m’installe sur la terrasse et je commande une bière et un fish and chips. Moove reçoit de l’eau fraiche et de la tablée d’à coté plein de morceaux de viande rouge . Cool .

Installation dans le gite et pelle mêle : rencontre des propriétaires Mme hasard ! sa fille Perle , de Nicolas un marcheur qui a juste kiffé Moove et vice versa ! encore un qui communique avec les animaux . Nous serons 7 filles ce soir et un garçon dans le gite. nous allons diner ensemble et prendre le temps de discuter . Super

Le lendemain , le temps s’allonge et je reste jusqu’à 11H à discuter … médiumnité avec mme Hasard …

Etape 4 – Marigny l’église à Dun – les -places

Super sur toute la première partie mais les 3 derniers km sont sur la route et ça ça casse grave les papates , pour moi et Moove . Je croise à nouveau notre ami belge sur son velo qui va chercher sa voiture , il m’assure qu’il prend soin de moi au retour si je n’ai pas d’hotel. Je n’avais rien réservé le matin et je n’avais pas de réseau et ensuite plus de batterie … J’ai croisé plusieurs fois une jeune femme qui voyage sur le chemin de Compostelle et qui vient de Belgique , elle a déjà quelques kilometres dans les jambes et je me rends compte que je ne marche pas si mal que cela pour quelqu’un qui n’a pas d’entrainement. Je dois continuer sur ma lancée !

Retour vers le passé

Arrivée à l’auberge ensoleillé – j’ai mal aux pieds, arrivée des premières ampoules pour moi et de bobos sous le thorax pour Moove avec les frottements du sac à dos. Il faudra mettre des coussinets pour amortir. J’ouvre la fenêtre de la chambre et j’entends la table en contrebas qui parlent moto et quad … souvenir .. de ma vie d’avant . Je ne crois pas si bien dire , au repas nous engageons la conversation et je m’aperçois que nous avons des connaissances communes de la moto, pilotes et entreprise et surtout challenge 75 qui habite le village Patrick Kevorkian. c’est tout de même incroyable car il etait à coté de moi lorsque j’ai fait l’Incas Rallye et que le sentero luminoso a tiré sur notre bus ! mon premier voyage initiatique involontaire de ma petit Vie.

Je remonte dans ma chambre et je me dis que les 4 jours ont déjà remplis leur contrat, réveiller en moi la force de marcher et d’avancer vers l’inconnue, l’autre, le groupe, le village ….

Stop pour mieux repartir

Je décide d’arrêter là car Moove a mal sous le torse, moi aux pieds et j’ai envie de remonter à Troyes voir mes parents qui probablement s’inquiètent. Ce qui est important ce n’est pas le but mais le chemin.

Je vais donc infuser l’expérience et programmer un autre temps bientôt de marche vers le lac des Settons, en faire le tour et aller vers Cluny .. je suis prête pour cette nouvelle étape après quelques réglages de hanche gauche …

En marche .. chaque jour, une destination vers Soi

florence legouge

Florence Legouge vous accompagne sur le chemin de votre vie et des changements souhaités. Elle travaille en cabinet à Oullins proche de Lyon. Elle propose des ateliers d'accompagnement avec un éventail de technique et d'écoute intuitive.

Commentaires

Le juin 20, 2022 à 7:32 , Irene a dit :


Très beau récit, quelle aventure!


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le juillet 3, 2022 à 3:47 , florence legouge a dit :


Merci Irène de votre commentaire
Quelle plaisir de découvrir sa vie à chaque pas


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.